Testudo Marginata (Schoepff, 1795)
(dite Tortue bordée ou marginée.)

Classification :
Ordre : Testudines
Sous-ordre : cryptodira
Famille : Testudinidae
Genre : Testudo.

DESCRIPTION :

c'est la plus grande des testudos (avec des records de 40 cm pour 6 kg dans le cas de certaines femelles). Elle se caractérise par une dossière allongée, resserrée et évasée à l'arrière en forme de jupe (mâles et femelles) et des sillons de croissance très marqués. La coloration générale va du brun au noir, avec des taches beiges/orangées ou rosâtres. Les sujets vieillissants on tendance à avoir une couleur uniforme (brun/gris, voire verdâtre avec quelquefois une tache jaune sur les aréoles. Le plastron est d'un jaune clair avec des triangles noirs bien marqués, pointe vers l'arrière sur chaque écaille. Pas d'éperon corné derrière les cuisses et pas d'ergots au bout de la queue. La tête est grisâtre à noirâtre, sans taches claires, avec une absence de tâches claires. Ses pattes antérieures sont dotées d'ergots puissants sur la face avant. Les femelles sont généralement plus petites que les mâles (plastrons des mâles très concaves plus bourrelet développé sur le xyphiplastron permettant de se caler contre la dossière de la femelle durant l'accouplement.
Les juvéniles ressemblent à de petites testudo graeca, noir et beige, mais elles sont plus allongées et présentent déjà les triangles noirs sur le plastron. Plusieurs caractères sont d'ailleurs communs aux deux espèces dont chez certains individus des éperons sur la face postérieure des cuisses (mais moins marqués que chez la graeca). Le plastron est mobile à l’arrière.

margi juvenile

Juvénile Marginata. Notez la couleur très noire de la tête caractéristique de l'espèce.

marginata 1

...comme une jupe à l'arrière autre caractéristique de l'espèce.

RÉPARTITION :

Grèce principalement. cependant, on peut la trouver sur la moitié méridionale de la péninsule des Balkans et en Sardaigne. Maquis et zones de collines recouvertes de fourrés.
Maintenance en captivité : Condition d'élevage semblables à celle de testudo Hermanni.

MAINTENANCE EN CAPTIVITÉ :

Avant 5 ans, reste  fragile, de manière presque similaire à la graeca, craignant le mélange froid et humidité. Par la suite, c'est une tortue qui gagne en robustesse et se maintient comme une testudo Hermanni. Il faut donc éviter de confier l'élevage d'un bb ou juvénile à un débutant. Il est possible de mettre un toit couvrant sur une partie de l'enclos pour préserver une plus forte zone au sec.
Prévoir enclos de bonne taille pour cette espèce.

ALIMENTATION : voir Section Alimentation.

REPRODUCTION :

accouplement a lieu d'avril à juin. Les œufs sont pondus en juin et juillet et chaque couvée comprend environ de 8 à 10 œufs.

HIBERNATION :

d' octobre/novembre à mars.

LÉGISLATION :
Cette tortue est placée en Annexe 2 de la Convention de Washington, classée en Annexe A du Règlement européen. L’arrêté du 10 août 2004, impose au futur propriétaire de faire une demande d’autorisation de détention, avant acquisition (AEA).

marginata