heron

                      Le prédateur des bassins se nomme....le héron.

Cet oiseau piscivore connait depuis quelques années une augmentation spectaculaire de ses effectifs, au même titre que le grand cormoran.
Plusieurs raisons à cela : le héron est devenu espèce protégée, augmentation des plans d’eaux, développement des piscicultures, rempoissonnements des rivières et des étangs, hivers moins rigoureux.
Comment l'empêcher de venir faire un festin dans vos bassins qui, outre les tortues (attention danger principalement pour les juvéniles), logent de magnifiques carpes koi (son met préféré) et autres nageoires bien tentantes et en blesser à l'occasion.

 

heron

Grand héron bleu (Ardea herodias)  se préparant à faire un festin de cette chelydra serpentina juvénile ( common snapping turtle).

 


Nous allons passer en revue quelques trucs que vous pouvez essayer et même combiner.
A vos blocs-notes car le héron aime commencer à visiter nos bassins dès la sortie de l'hiver. Dont act.

- placer un faux héron (en résine ou autre matériau) sur le plan d'eau. On se base sur la vieille idée que le héron est un oiseau solitaire et qu'il est très territorial. Mais cette idée est mise bien souvent en défaut puisque l'on voit parfois les hérons chasser en groupe de plusieurs individus, voire essayer de se reproduire avec l'animal-leurre.
- des fils de nylon tendus de part et d'autre du bassin tenus par des piquets de part et d'autre des rives. Transparents pour l’esthétique. Le genre fils de pêche par exemple.
- les fils électrifiés : des piquets de tension, un fil, un boitier électrique. Les fils électrifiés délivreront un choc électrique en cas de contact. Il existe pas mal de marques sur le marché des professionnels du bassin.
- un fil sur chaque côté du bassin, placé très bas, à une hauteur d'environ une vingtaine de centimètres, de manière à gêner l'approche du héron.
- un filet anti-feuilles dressé sur toute la surface. Usage double effet : les déchets et le héron. Peut gêner la croissance de certaines plantes. De plus, l'esthétisme du bassin s'en trouve réduit. (Voir photo).
- un faucon-pélerin en plastic ou autre. Le faucon-pélerin est réputé pour être le seul prédateur du héron.
- si vous avez des arbres à proximité, les bons vieux CD-ROM peuvent être tentés. On peut également utiliser morceaux de verre, papier alu, boite de conserves.
- la pyramide brillante de chez VELDA. La lumière se reflète sur les faces de la pyramide et crée un éblouissement censé effrayer le héron (voir photo).
- système de grelots fixés autour du bassin. Le bruit effraie notre hôte indésirable.
A noter que les oiseaux n'étant pas sensibles aux fréquences supérieures à 12 KHz, l'utilisation d'émetteurs d'ultrason n'est donc d'aucune utilité.

-Le Scarecrow. C'est un système de détecteur de mouvements qui déclenche un jet d'eau lorsqu'il y a intrusion d'un animal (ou d'un humain ). (Voir photo).

Illustrations de divers moyens de défense anti-héron.

 Dans l'ordre :

- pyramide Velda

- Filet imputrescible

- Scrarecrow

 

pyramyde Velda

 

filet de protection imputrescible

 

 

 

 

 

 

 

scarecrow