Pelusios castaneus (Schweigger, 1812)

Classification :

Ordre : Testudines
Sous-ordre: Pleurodira
Famille : pelomedusidae
Genre : Pelusios.

Description :
Son nom vient du latin casteneus (qui évoque sa couleur châtaine, marron). Sa taille peut atteindre 285 mn. De forme ovale, élargie à l'arrière, plutôt haute, elle a l'allure d'un gros galet (pratique pour bien s'enfouir pendant la saison sèche), présentant parfois des vertébrales légèrement aplaties, déprimées, avec des vestiges de carène médiane. La couleur est d'un brun olivâtre mêlé  à des reflets rougeâtres, mais pour la plupart des sujets la carapace est grise très foncée, presque noire. Le plastron est jaune, plus ou moins foncé, souvent cerclé de noir sur une étroite bande périphérique (parfois on peut observer des individus dont le plastron est entièrement brun).  La tête plate, large dont le cou se replie horizontalement dans la carapace comme la pelomedusa est de prédominance brune, parfois un peu rougeâtre  avec un réseau réticulé plus clair; Deux barbillons comme chez la pelomedusa sont présents sous le menton. Les pattes sont munies de 5 fortes griffes. La partie antérieure du plastron dispose d’une [color=red]charnière mobile[/color] (à la différence de la pelomedusa avec laquelle on la confond parfois au premier abord), cette charnière mobile lui permettant de s'enfermer dans sa carapace.

Répartition :
Sur une très large bande côtière à l'ouest de l'Afrique, du Sénégal jusqu’à la république démocratique du Congo, ainsi que dans l'île de São Tomé.
On la trouve également aux Antilles, introduite par un naturaliste du nom de l'Herminier au IXe siècle.
Biotope: fleuves, ruisseaux, marécage, étangs, lacs. En période forte chaleur, durant la sécheresse, elles s'enterrent sous les croûtes de boue.

Maintenance en captivité :
Un aquaterrarium de 120 cm conviendra, voire 1m50 pour un trio d'un mâle et de deux femelles mais il est possible et même souhaitable de faire le plus grand possible. On ne peut l'élever en bassin à l'extérieur, excepté dans le sud durant un été où les températures restent à peu près régulières  (bassin bien planté, roches, cachettes, points d'appui). En aquaterrarium, les uvb sont, bien sûr, nécessaires (uvb 10.0%) plus lampe chauffante au-dessus de la plage. Possibilité de mettre du sable de la Loire dans le fond de l'aquarium pour permettre à la tortue de s'enfouir.
Le niveau de l'eau doit être tel qu'il permet à la tortue de pouvoir respirer en se tenant ses pattes arrières. Rajoutez un peu d'eau si la tortue dispose de quelques points d'appui. Température de l'eau entre 25 et 28°. Notez que en dessous de 25°, son métabolisme se ralentira et qu'elle pourra ne plus se nourrir et devenir apathique. Très vite, réagissez, car ces températures inadéquates peuvent être fatales.

Alimentation :
Essayez de varier le plus possible dans les apports protéiniques.
Insectes : grillons, blattes, vers de terre, vers de vase, vers de farine (non régulièrement car très gras) et autres larves.
Poissons d'eau douce, souriceaux, escargots (avec coquille pour le calcium), mollusques, crevettes, etc...plantes aquatiques, telle la jacinthe d'eau.

Reproduction :
Une ou deux pontes de mars à septembre, contenant jusqu'à 8 œufs. Durée d'incubation : de 70 à 90 jours en fonction de température comprises entre 27° et 32° et d'une hygrométrie de 70%. Les bb qui naissent sont très petits et délicats, environ 2/3 cm.

Hibernation :
la Pelusios castaneus est une tortue qui n’hiberne pas.

Législation :
En vente libre.



Un grand merci à Papounet pour m'avoir permis d'utiliser ses jolies photos.

 

 

 

pelu

 

pelu1

 

pelu2

 

pelu3

 

pelu4